Club Français pour la Gouvernance des Systèmes d’information

Les conférences se font en vidéo sous Jisti. Il faut demander au préalable une invitation pour y participer.

 

Plan d'actions 2022

 

  • Mercredi 13 avril 2022 à 18 h 30 : réunion de réflexion. En visio-conférence sur Holoffice: "Les errements de la gouvernance publique en matière de SI» par Bernard Laur. Pendant longtemps les administrations française et européenne intervenaient peu en matière de gouvernance de l’informatique et de systèmes d’information mais, depuis quelques années, elles ont pris conscience de l’importance stratégique de ce domaine et elles se sont mises à produire un grand nombre de règlements, de lois et de décrets pour mieux mieux maitriser son développement. C’est bien, mais, malheureusement, la plupart de ces textes sont difficilement applicables voir totalement inapplicables :
    • Le RGPD, dont la CNIL est très fière, est en réalité un échec. On voulait « flinguer » les GAFA mais on a surtout pénalisé les PME, la recherche, ...
    • La DINUM, la Direction Interministérielle du Numérique, sorte de DSI de l’Etat, vient de publier une circulaire interdisant d’utiliser Office 365 de Microsoft et recommandant l’emploi de "Bleu" qui est une version d’Office 365 proposé par Orange sur un cloud dit "souverain". Est-ce vraiment raisonnable ?
    • Depuis 5 ans la Commission Européenne annonce la publication d’un e-Privacy Act qui est nécessaire pour assurer la vie privée des citoyens sur Internet. Mais, sans qu’on sache pourquoi, ça coince. Sortira, sortira pas ?
    • La Commission Européenne prépare des textes concernant la Gouvernance, les Produits, les Services (DSA :Digital Services Act, DMA : Digital Markets Act). On peut craindre le pire. On va encore rigoler.
    • De même pour encadrer le développement de l'Intelligence Artificielle l’EU prépare un règlement. Il comprend 85 articles et fait 118 pages plus des annexes. Un vrai délire.

Est-ce qu’en multipliant les règlements inapplicables la France et l’Europe rattraperons leur retard sur les USA et la Chine ? Peut-on raisonnablement espérer qu’en multipliant ce genre de textes on va améliorer la gouvernance des systèmes d’information ?

  • Mercredi 11 mai 2022 à 18 h 30 : réunion de réflexion. En visio-conférence sur Holoffice. « Mythes et réalités du big data » par Georges Bressange.

Le terme Big Data n’est pas nouveau. Il est apparu en 1997, il y a maintenant 25 ans. A cette époque les statisticiens responsables de marketing se heurtaient à deux difficultés : l’accumulation assez massive de données dans les Datawarehouse et les difficultés pratiques d'application des techniques existantes de Data Mining. Ces problèmes se posaient en fait depuis les années 70. Il devenait urgent de relever des défis technologiques aussi bien concernant le stockage des données que de leur traitement.

Aujourd'hui, le Big Data est un concept plutôt bien défini mais il est inextricablement associé aux résultats spectaculaires des algorithmes d’Intelligence Artificielle qui constitue son carburant essentiel. Les annonces des géants du Web, relayés à grande échelle par les médias, font qu’il est devenu difficile en matière de Big Data de distinguer entre les mythes et la réalité, entre le fantasmé et la réalité de terrain, entre l’intox et la vérité.

Que revêt exactement et concrètement le Big Data aujourd'hui dans la plupart des entreprises qui l'ont initié ? Quelles sont les problèmes et les freins rencontrés dans la mise en œuvre de solutions Big Data notamment en termes de gouvernance de données ? Quelles sont ses limites actuelles ? Ses travers ? Ses promesses ? Ses succès et ses échecs ?

Après un historique succinct du Big Data, de sa raison d’être, de sa définition et des technologies associées, nous passerons en revue ses mythes les plus tenaces avec des illustrations concrètes, et nous présenterons quelques réussites venant de mon expérience professionnelle.

  • Mercredi 1er juin 2022 à 18 h 30 : réunion de réflexion. En visio-conférence sur Holoffice. « Smart city ou territoire intelligent » par Pierre Berger.

Les Smart City sont un sujet est dans le vent. Toutes les communes parlent plus ou moins de transformation numérique.  Mais la gouvernance de leur système d’information varie entre deux extrêmes. Certaines communes en font un étendard et veulent aller très loin dans l’intégration. C’est l’approche « smart city ». Elles sont souvent animées par un maire autoritaire ou charismatique (ou les deux en même temps) avec une gouvernance forte et une DSI à la mesure.

Pour d’autres ce n’est qu’un moyen parmi d’autres, pour ne pas dire un poste de dépense à surveiller. Elles font progresser leur informatique tranquillement, plutôt comme un ensemble d’applications indépendantes. C’est la démarche des « territoires intelligents ». Dans ce cas la gouvernance des Systèmes d’Information relève essentiellement des « cent métiers » des mairies. Dans ce cas le rôle de la DSI se limite souvent à une pure assistance, à la maintenance, voire à la « formation à la bureautique ». Dans le cas des Smart City c’est une démarche nettement plus complexe.

Pour y voir clair il est possible d’effectuer une « analyse fonctionnelle » de toute informatique municipale en s’appuyant sur des cas réels en prenant en compte leurs racines historiques pris dans quelques communes pionnières (comme Issy-les-Moulineaux par exemple) en se basant sur l’état actuel des développements et des projets, dans la mesure où l’on peut les connaître.

  • Mercredi 22 juin 2022 à 18 h 30 : réunion de réflexion. En visio-conférence sur Holoffice. « Les enjeux du Métavers » par Christophe Legrenzi, Georges Bressange et Philippe Neiwbourg.

Métavers : vous en avez entendu parler... voici pourquoi vous devez vous y intéresser. Carrefour, Louis Vuitton, Coca-Cola, Zara, Telefonica... qu'ont-ils en commun ? Ils ont commencé à investir dans le métavers. Certains pour comprendre, d'autres pour expérimenter. 

En effet, les enjeux potentiels des métavers sont considérables. Il faut oublier l’échec de Second Life. C’était trop tôt. En 2003 les serveurs n’étaient pas assez puissants et la bande passante des réseaux insuffisante. Depuis tout a changé. Les métavers intéressent tous les commerçants car c’est une manière originale et efficace de communiquer et d’échanger avec leurs clients et de séduire les prospects. Mais surtout en période de pandémie c’est un moyen sur d’avoir des échanges avec les autres. Le succès de Zoom, de Teams, de Skype, … montrent l’importance des échanges interpersonnels. Les métavers sont une excellente réponse à cette attente.

Du point de vue technologique, l'assemblage des briques de la réalité virtuelle, du big data, de l'intelligence artificielle, et des protocoles d'échanges décentralisés (type Blockchain), permettent de créer des mondes virtuels, dans lesquels marques, consommateurs, professionnels et grand public, se rencontrent, comme dans la vie réelle. Ils peuvent donc programmer toutes les interactions imaginables. 

Du point de vue des usages, les jumeaux numériques, la réalité augmentée, utilisent ces mêmes technologies, et seront demain regroupés dans un ou des métavers. 

Qui construit le métavers ? Comment y accéder ? Que puis-je y faire ? Quels sont les modèles économiques ?

  • Mercredi 7 septembre 2022 à 18 h 30 : réunion de réflexion. En visio-conférence sur Holoffice.
  • Mercredi 28 septembre 2022 à 18 h 30 : réunion de réflexion. En visio-conférence sur Holoffice. « Arriver à avoir une Intelligence Artificielle digne de confiance » par Claude Salzman. La multiplication des applications recourant à l’Intelligence Artificielle pose de nombreux problèmes : peut-on réellement avoir confiance dans les décisions prises par les systèmes d’information recourant à ces technologies ? La confiance est un facteur clé de succès. Il est pour cela important de s’assurer que les bonnes pratiques de développement et de mise en œuvre des systèmes à base d’Intelligence Artificielle sont respectés. C’est le rôle de l’audit des systèmes d’information à base d’Intelligence Artificielle.
  • Mercredi 19 octobre 2022 à 18 h 30 : réunion de réflexion. En visio-conférence sur Holoffice. « Les grands défis des SI de Santé : données, algorithmes, réseaux, … » par Pierre Berger.

Date et titre à confirmer et texte de présentation à fournir

  • Mercredi 9 novembre 2022 à 18 h 30 : réunion de réflexion. En visio-conférence sur Holoffice.
  • Mercredi 30 novembre 2022 à 18 h 30 : réunion de réflexion. En visio-conférence sur Holoffice. « La Chine et le numérique : suite » par Gilbert Reveillon

Date et titre à confirmer et texte de présentation à fournir

  • Mercredi 21 décembre 2022 à 18 h 30 : réunion de réflexion. En visio-conférence sur Holoffice.
Haut de Page